ELWATAN-ALHABIB
mercredi 24 juin 2009
 

L’oXident, rama yadevashem et les agents de la haine




Depuis quand la propagande oxidentale de plus en plus détestable est elle une référence pour les français. En réalité, elle est une référence au moins pour 10 % de la population française. Celle qui a voté pour sarkozy. Ces gens aiment se faire fouetter ou alors, ce sont les pires fachos et les bobos du 16eme qui soutiennent une autocratie.

Le gouvernement iranien a, je pense été surpris par l’ampleur des agents d’influence dans ses rues. Nous savons que les moudjahidines du peuple ont été retirés de la liste des terroristes. Ce n’est pas surprenant puisque les bombes explosent en Iran. Les moudjahidines du peuple son a la solde des anglo-saxons et des terroristes français. Une espèce de cellule, jundAllah, inconnu jusque là, avait fait parlé d’elle dans la zone tribale de baloutchi. Mais, si l’on retrace cette organisation terroriste a la solde des anglais, elle avait déjà fait parlé d’elle en Irak, pendant le chaos contre la population chiite irakienne…

Les moudjahidines du peuple ont une arrière base en France, et soutenue par la France. J’ai des doutes d’ailleurs sur les dirigeants qui auraient poussé l’Europe à retirer cette organisation terroristes sous tutelle de la liste. Dans quel but ?

Apparemment, le terrorisme contre les pays résistants a la barbarie oxidentale sionisée est légitime. En réalité, jundallah (soldats d’Allah) sont une copie conforme de l’organisation al Qaida créée a l’occasion de l’invasion de l’Afghanistan. Aujourd’hui al qu’aida n’a plus de sens, seul les yankees utilisent ce nom pour justifier la barbarie connue.

Ces deux organisations sont équipées par les yankees et les british, ainsi que le sionistan.
Ceci dit, la révolution orange, transformé a l’occasion en vert pour l’Iran est coordonnée par des agents au service de la reine et des yankees. C’est d’ailleurs pour cela que dans les débuts, moussavi (ou moise) avait été surpris par l’ampleur des manifestations et a appelé au calme. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas.

L’esclave de la maison blanche, affirmait que moussavi ou Ahmadinajad ne changerai rien. Le président yankee estime donc qu'il existe peu de différences dans les options politiques du président iranien et celles de son rival. Cette déclaration n’est pas insignifiante. Pourquoi donner des ordres pour twitter, si l’esclave de la maison blanche s’intéressait peu à l’élection iranienne. Si c’était aussi insignifiant, pourquoi tout les barbares d’oxident se jettent sur l’Iran pour pousser les fils et filles de la haute noblesse a descendre dans les rues, a détruire le pays, et a semer la discorde entre les iraniens.

Les méthodes colonialistes oxidentales de destruction, de chaos, de division pour le contrôle du pays sont exprimées dans ce soutien aux émeutiers et aux terroristes. Imaginons un seul instant que l’Iran ait appuyé toute son assistance a la révolte des banlieues contre un pouvoir policier et raciste. Les parasites répugnants s’installent sournoisement dans les pays indépendants pour construire des subversions payées à coup de dollars et d’euro du contribuable occidentales.
Qui pourrait accepter cela dans son propre pays : l’ingérence d’étranger qui voudrait donner des leçons de savoir vivre, de démocratie et de liberté. Parlons en de la liberté a la française.

Concernant les musulmans qui se voient de plus en plus régentés par des lois d’hongroises d’esprit frustré et trompeur. C’est devenu une véritable inquisition. Qui est ce type pour vouloir donner des leçons a l’Iran. Qui est son esclave (rama yadevashem) pour oser soutenir des agents yankees. Il faut être une abrutie malsaine pour inviter des névrosées à la solde des yankees pour les présenter en représentante des femmes iraniennes. Est-ce que les iraniens ou les iraniennes vous ont demandé une quelconque aide ou soutien.

Il est vrai que les membres puants de sion sont a l'aise lorsqu'il s'agit de liberer la femme telle : les femmes afghanes, irakienne, somalienne, et pakistanaise. l'oXident depravé, de plus en plus pornographique voudrait donner des leçons sur la femme musulmane.
 
jeudi 18 juin 2009
 
Omar Mazri : SUR LA MOBILISATION MONDIALE POUR UNE REVOLUTION VERTE CONTRE AHMADINEJAD



http://cultureofsoccer.com/wp-content/uploads/2007/04/ahmadinejad_soccer.jpgNotre naïveté ne doit pas rester indéfiniment sans bornes.

Tout le monde occidental se mobilise pour donner poids, orientation et sens à ses intérêts stratégiques en surfant sur la vague de contestation démocratique et légitime en d'autres circonstances mais qui prend dans les temps présents une allure d'action subversive devant conduire à une "révolution colorée".

On voit une fois de plus comment l'Occident toutes tendances confondues est impliqué dans une lutte idéologique contre l'islam en général et l'Iran en particulier. La pseudo gauche française dont nous connaissons ses méfaits en Algérie coloniale et post coloniale n' a pas la pudeur et la probité intellectuelle de voir une lutte de classe et une lutte de décolonisation au niveau international conduites par les peuples musulmans. Ils ne peuvent et ne veulent faire aucun parallèle entre le coup de force américain en Asie musulmane, en Chine, en Amérique laine ou en Ukraine (voir article "Rappels sur les stratégies subversives contre Ahmadinejad").

Ils font semblant de ne pas entendre la reconnaissance implicite d'Obama dans son discours au Caire de la participation des USA avec l'Angleterre dans le coup d'état contre le président iranien et démocratiquement élu Mossadegh en 1953 ni celle raciste et colonialiste de Netanyahu

La gauche française et le Gaullisme font semblant de ne pas voir la félonie israélienne et la cupidité américaine contre les peuples musulmans. Ils applaudissent comme des niais au sionisme (voir dernier discours de Bibi) et à l'impérialisme au mépris de la souveraineté nationale dont ils se gargarisent le gosier et écorchent nos oreilles. Les élites françaises en perdant l'esprit critique, la mesure, le sens de la liberté, la vision de leurs intérêts à long terme, et le devoir de mémoire montre leur niveau politique : des démagogues qui faute de projet social acceptent d'être des porte voix, des faussaires, des aveugles qui ne voient pas qu'ils ont consommé leur capital civilisation et leur rente idéologique et qu'ils amorcent leur descente vers la régression et la décadence globale.

Devant ce matraquage médiatique et diplomatique on ne peut rester insensible.

Sentimentalement et idéologiquement ma sympathie va à Ahmadinejad comme elle va à Hugo Chavez. Je ne peux pas supporter l'injustice de voir le monde coalisé contre un homme qui a fait vœu de défendre les faibles et de tenir tête à l'Amérique. Rationnellement parlant je ne peux me taire devant la haine d' une coalition impérialo sioniste qui manifeste toujours son choix pour une minorité contre la majorité et leurrant les élites minoritaires les poussant à déstabiliser leur pays comme fut le cas en Algérie par exemple. Ceux qui ont vécu la décennie noire et rouge qui a placé l'Algérie à l'avant dernier rang dans la liste des pays misérables doivent montrer du doigt ceux qui les poussé à une lutte fratricide en leur vendant des slogans "démoncratiques". BARAKAT notre sang a trop coulé et notre énergie est trop gaspillée.

En effet on ne peut donner du crédit à cet enchainement :

prétendre remporter les élections alors que le comptage n'a pas commencé et que le vote est en cours

Nier le résultat sans apporter de preuves et affirmer la fraude

Ne pas solliciter l'arbitrage de la justice

Mettre la rue en otage pour exercer une pression sur le régime

Participer au cyber matraquage en laissant toutes les officines et les lobbies capitalistes et sionistes activer par twitter (micro blog) comme cela a été fait en Modavie. Difficile de distinguer les blogueurs iraniens des blogueurs amé"ricains et israéliens qui encombrent le réseau et alimante l'idée d'une révolution coloréé...

Je ne peux toujours pas comprendre pourquoi les élites occidentalisées et se réclamant de la démocratie, du pluralisme et de l'alternance refusent la sanction des urnes qui n'est pas à leur avantage. Toute les écoles de militantisme laïc ou islamique disent que le recours à la grève doit être l'ultime recours une fois toutes les actions politiques épuisées. Il n' y a que dans les pays musulmans ou non musulmans, sous influence impérialiste, que la démocratie est dévoyée : on recours à la désobéissance civile et on demande à la rue d'arbitrer, opposant les habitants d'une même ville comme s'ils étaient ennemis, au lieu de commencer par solliciter l'arbitrage de la justice ou du conseil constitutionnel comme l'exigent la logique politique, le fonctionnement des instituions et la morale islamique.

Moussaoui a servi comme premier ministre sous l'autorité de Khomeini sait mieux que moi où se trouve les intérêts de son pays et surtout l'ordre du Prophète de tuer le rival à l'autorité légitime s'il n' a plus possibilité de trouver un consensus de gouvernement pour qu'il n' y ait pas de troubles provoquant la discorde sociale et l'exacerbation politique qui peuvent mener à la perdition de tous. Où bien Moussawi est un politicien de talent opprmé par un régime qui doit disparaître ou bien c'est un ambitieux qui va peut-être conduire son pays à la catastrophe mais sans doute son mouvement des réformateurs à la perte de crédibilité totale. Les jours à venir sont déterminants. La bataille sera impitoyable car les enjeux dépassent la sanction des urnes.

Je ne suis ni d'origine iranienne ni chiite mais musulman et à ce titre je suis désolé de voir, une fois de plus, les musulmans, au nom de l'élitisme, entrer dans des luttes intestines car leurs élites défendent des privilèges de classe et se laissent entrainer dans des manœuvres fatales pour leur cohésion à un moment où l'impérialisme américain s'essouffle idéologiquement et s'enlise militairement à proximité des frontières iraniennes. Il est scandaleux de voir la coalition des perdants conduite par Moussawi aller vers ce rapport des forces alors que la logique politique et l'éthique islamique exigent qu'il constitue une force démocratique d'opposition en faisant de ses voix un tremplin pour les futures élections législatives, communales et présidentielles. BARAKAT l'ennemi est ailleurs, il nous attend là où il a préparé son stratagème pour nous le donner comme un bâton contre nos peuples.

Je suis musulman, je peux me tromper sur les enjeux véritables en Iran, j'avoue ne pas maitriser toutes les données. Musulman je ne peux me taire devant ce gâchis.Musulman je ne peux rester insensible à la voix d'un homme qui promet de lutter contre la corruption, contre la rente et les privilège, et qui s'engage à rester à proximité des pauvres, des paysans et des ouvriers, de promouvoir la justice sociale et d'émanciper son pays de l'arrogance impérialiste. Je ne peux qu'encourager un homme qui s'engage résolument dans la lutte ant capitaliste et qui ouvre son cœur à Hugo Chavez et qui s'oppose aux monarchies arabes comme l'a fait Mossadegh avant d'être destitué par la CIA et l'IS.

Je ne peux soutenir LES EXCLAMATIONS OUTRAGÉES DES EUROPÉENS QUI NE SONT PAS CAPABLES DE MOBILISER LE TIERS DE LEUR ÉLECTORAT MAIS QUI SE MOBILISENT COMME UNE MEUTE CONTRE UN PRÉSIDENT RÉÉLU AVEC 2/3 DES VOTANTS REPRÉSENTANT 85% ?

En effet quelle est cette morale ou cette déontologie qui est outragée par un président qui a remporté 63% des voix sur une participation de 85% alors qu'elle n'est pas interpellée par les récentes élections européennes où L’UMP, le parti présidentiel, a remporté a peine 28% des voix sur une participation d'à peine 40%. Quel est ce droit à juger l'élection d'Ahmadinejad d'illégitime ou d'illégale ou de douteuse alors que la pratique française est antidémocratique : L'UMP n' a-t-elle pas réalisé un coup d'état contre le peuple en validant un OUI au congrès à Versailles alors que par voie référendaire le peuple français a dit NON ?

Sur internet on trouve ces calculs de représentativité qui montre chiffres à l'appui qu'il est facile de voir la paille dans l'œil du voisin et difficile de voir la poutre qui est dans leurs yeux :

· Ahmadinejad représente donc 52% DU CORPS ELECTORAL iranien
· Obama représente 32% du corps électoral étasunien.
· Sarko représente donc 11% du corps électoral français.

Non iranien, je serais resté neutre comme la majorité des musulmans,s'il n' y avait pas cette orchestration qui pousse à la guerre civile : Ahmadinejad ou Moussawi n'est pas important pour nous. L'important est le processus démocratique, le mode de gouvernance et la lutte ant impérialiste initiée par la révolution islamique. La haine étant affichée nous prenons position :

{de rage contre vous, ils se mordent les bouts des doigts. Dis: "mourez de votre rage". En vérité, Allah connaît fort bien le contenu des cœurs. Qu'un bien vous touche, ils s'en affligent. Qu'un mal vous atteigne, ils s'en réjouissent. Mais si vous êtes endurants et pieux, leur manigance ne vous causera aucun mal. Allah connaît parfaitement tout ce qu'ils font.} Ali Imrane 119

Puisque le haro est lancé (cri lancé aux chiens de la meute pour débusquer la proie dans une chasse à courre) par les "démocrates" européens contre les "théocrates" iraniens je vais alterner leurs appels subversifs contre Ahmadinejad avec quelques images d'Iran qui démentent l'idée que Moussawi est le candidat préféré des jeunes et des femmes. A vous de comparer et de juger :

Ben ki moon : " L'Iran doit respecter la volonté populaire
(à suivre...)
 
mercredi 17 juin 2009
 

41 anciens responsables états-uniens de l’anti-terrorisme et du renseignement mettent en cause la version officielle du 11-Septembre
par Alan Miller*

Plus de 40 citoyens états-uniens ayant travaillé pour différents services de Renseignement et de Contre-terrorisme ont sévèrement critiqué le compte-rendu officiel du 11-Septembre ; la plupart d’entre eux demandent une nouvelle enquête. Il est scandaleux que la majorité des États-uniens [et des populations des pays de l’OTAN] soient maintenus dans l’ignorance totale de leurs déclarations publiques, conséquence immédiate du refus des organismes de la presse comme des médias de masse de traiter cette question d’une extrême importance. La crédibilité de ces personnes et leur loyauté envers leur pays ne peuvent être mises en doute, ce que démontre les années de service passées à collecter et analyser l’information, à planifier, et à effectuer des opérations cruciales pour la sécurité nationale des États-Unis.

Ces 41 personnes ont travaillé pour le Département d’État, l’Agence de la sécurité nationale (NSA), l’Agence centrale de Renseignement (CIA), le Bureau fédéral d’investigation (FBI), l’Administration fédérale de l’Aviation (FAA), Le Bureau des douanes et de la protection des frontières ainsi que pour diverses sections de l’armée des États-Unis. Ils sont présentés ci-dessous en fonction du service pour lequel ils ont travaillé.





Département d’État

- Terrell E. Arnold (ancien directeur adjoint du contre-terrorisme et de la planification d’urgence, département d’État)
- Angelo Codevilla (ancien officier du service Étranger au département d’État, actuel vice-président du Conseil des professeurs invités de l’’U.S. Army War College)
- Edward Peck (ancien coordinateur adjoint des programmes secrets des services de renseignement, au Département d’État)

National Security Agency(NSA)

- Lieutenant-colonel Karen Kwiatkowski (témoin oculaire de l’attentat survenu au Pentagone et ancien membre du cabinet du directeur de la NSA)
- Commandant John M. Newman (US Army (à la retraite) ; ancien assistant du directeur de la NSA)

Central Intelligence Agency (CIA)

- Raymond McGovern (ancien responsable de la synthèse des renseignements nationaux)
- William Christison (ancien directeur du Bureau des analyses régionales et politiques)
- Melvin Goodman (ancien chef de division au Bureau des Affaires soviétiques)
- Robert Baer (analyste Proche-Orient)
- Robert David Steele (officier CIA et Marines)
- David MacMichael (ancien officier supérieur d’évaluation avec responsabilité spéciale pour les Affaires de l’hémisphère occidental au Conseil national du renseignement)
- Lynne Larkin (ancien officier des opérations de la CIA

Federal Bureau of Investigation (FBI)

- Edward J. Costello, Jr (ancien agent spécial du FBI, attaché au contre-espionnage)
- John M. Cole (ancien agent spécial du FBI, attaché au contre-espionnage)
- Sibel D. Edmonds (ancienne spécialiste en traduction pour les opérations de contre-terrorisme et contre-espionnage du FBI)
- Rosemary N. Dew (ancien superviseur des agents spéciaux, antiterrorisme et contre-espionnage au FBI)
- Gilbert M. Graham (ancien agent spécial ayant travaillé pour le FBI dans la division du contre-espionnage du Bureau de Washington)
- Behrooz Sarshar (spécialiste en traduction au FBI, effectuant les traductions du Farsi pour les opérations de contre-terrorisme et de contre-espionnage)
- Jane A. Turner (agent spécial du FBI)
- John B. Vincent (agent spécial du FBI)
- Fred Whitehurst (agent spécial du FBI)
- Coleen Rowley (agent spécial du FBI)
- Robert G. Wright, Jr (agent spécial, Unité de lutte contre le terrorisme international)

Federal Aviation Administration (FAA)

- Bogdan Dzakovic (expert de la lutte contre le terrorisme à la division sécurité)
- Steve Elson (agent spécial, contre-terrorisme, renseignement et sécurité)
- Lieutenant-colonel Brian F. Sullivan (agent spécial)

US Customs and Border

- Mark Conrad (Sky Marshall)
- Raymond A. Ciccolilli (Sky Marshall)

Services de renseignement militaire

- Général de division Albert Stubblebine (ancien chef du commandement des services de renseignement et de sécurité (INSCOM) de l’armée de terre)
- Morton Goulder (ancien secrétaire adjoint à la Défense pour le renseignement)
- sénateur Mike Gravel
- Wayne Madsen (ancien officier de renseignement de la Marine)
- John Loftus (ancien officier de renseignement de l’armée de terre. Ancien procureur fédéral des États-Unis)
- Lieutenant-colonel Anthony Shaffer, (ancien commandant du Renseignement humain au sein de l’armée de terre)
- Capitaine Scott J. Phillpott (ancien commandant du programme d’exploitation des données visant à établir la structure globale d’al-Qaïda)
- Commandant Scott Ritter (ancien officier de renseignement du corps des Marines et inspecteur en chef des armes pour la Commission spéciale des Nations Unies en Irak)
- Capitaine Eric H. May (ancien officier de renseignement de l’armée de terre)
- Capitaine Gregory M. Zeigler (ancien officier de renseignement de l’armée de terre)
- William G. Weaver (ancien officier de l’US Army Signals Intelligence)
- Commandant Larry J. Tortorich (ancien commandant adjoint du programme des Missiles de croisière Tomahawk)
- Theodore J. Pahle (ancien officier supérieur de renseignement auprès de l’Agence de renseignement militaire)

Documents joints


Document complet au format Pdf (23 pages).


(PDF - 398 ko)
 Alan Miller

éditeur du site PatriotsQuestion911.com


Les articles de cet auteur
Envoyer un message


Traduction ReOpen911.info
Les articles de cet auteur

 
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]