ELWATAN-ALHABIB
samedi 26 mai 2007
 

De toute façon, il est clair et net que c'est l'armée qui gouverne en Israël diligentée par le Sionisme sis à Washington et à Tel Aviv. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que "Tsahal" est la continuation de la Haganah, organisation clandestine née en 1920 qui ne brillait pas particulièrement pour son pacifisme. Quand on voit les lois iniques qui règnent en Pälestine et notamment le quadrillage des territoires par les check-points, murs et autres joyeusetés, on voit déjà l'esprit de la fameuse armée contre laquelle Olmert bien évidemment ne peut rien puisqu'il n'est qu'une marionnette dont les grands pontes militaires sionistes tirent les ficelles...


Israël critiqué après les rafles dans les rangs du Hamas


Par Jean-Pierre PERRIN

Après les tirs de roquettes, des élus du mouvement islamiste ont été arrêtés hier.

Un ministre, trois députés, des maires de grandes villes, dont celle de Naplouse : au total ce sont plus d'une trentaine de hauts responsables du Hamas que l'armée israélienne a arrêtés, hier, en Cisjordanie au moment où le président palestinien, Mahmoud Abbas, s'employait à négocier avec le mouvement islamiste une trêve avec Israël. Ces arrestations ont été qualifiées d' «enlèvements» par le gouvernement palestinien, qui a demandé à la communauté internationale d' «intervenir immédiatement». «C'est un massacre de la démocratie palestinienne et une agression contre l'Autorité palestinienne et ses institutions», a déclaré, dans un communiqué, son porte-parole, le ministre de l'Information Moustapha Barghouti.
«Immunité». Selon l'armée israélienne, cette rafle s'inscrit dans le cadre de sa riposte aux tirs de roquettes par le Hamas, de la bande de Gaza vers le sud d'Israël. «Il s'agit d'un message adressé aux branches militaires des organisations terroristes pour qu'elles cessent leurs tirs de roquettes», a justifié le ministre israélien Amir Peretz. «Quand on prêche la destruction d'Israël, on n'appartient plus à la classe politique et on devient un terroriste en costume, et aucun des chefs du Hamas ne bénéficie de l'immunité», a renchéri Ephraïm Sneh, le vice-ministre de la Défense. Une partie de la communauté internationale est d'un tout autre avis. Washington a exprimé pour une fois sa «préoccupation» à Israël. «La France condamne de la manière la plus claire l'arrestation d'un ministre, de députés et élus palestiniens et demande leur libération immédiate», a déclaré à la presse un porte-parole du ministère des Affaires étrangères. «Ces arrestations sont graves. Elles risquent d'hypothéquer l'avenir du gouvernement d'union nationale, ainsi que la possibilité d'une reprise des négociations entre les parties», a-t-il ajouté.
Même le prudent chef de la diplomatie de l'Union européenne, Javier Solana, a estimé que cette vague d'arrestations n'était pas justifiée, et le nouveau représentant des Nations unies au Proche-Orient, Michael Williams, l'a jugée «troublante». Ce dernier a d'ailleurs rappelé que ni charges ni procès n'avaient suivi les arrestations de plusieurs dizaines d'autres élus du Hamas, l'an dernier, après l'enlèvement en Israël d'un soldat de Tsahal, le 25 juin, à la lisière de la bande de Gaza. Trente-deux députés et deux ministres, désormais remplacés au gouvernement, sont à ce jour toujours en prison.
Parmi les personnes arrêtées hier figurent le ministre de l'Education, Nasreddine al-Chaër, le maire de la ville de Naplouse et son adjoint, ainsi que les élus des villes de Qalqilya et de Bita. A Tulkarem, Abdelrahman Zeidan, un député et ex-ministre a également été appréhendé, de même que deux autres députés du Hamas. Les maires de trois localités dans la région de Hébron (sud de la Cisjordanie) ont également été arrêtés. L'opération israélienne sape les efforts entrepris depuis trois jours par Mahmoud Abbas pour tenter de rallier les groupes armés à une offre de trêve susceptible de mettre fin aux raids israéliens, qui se sont poursuivis hier. Le président palestinien était arrivé mardi à Gaza dans ce but.
«Enfer». Mercredi soir, il avait rencontré, dans un endroit secret, les chefs de factions. S'adressant à la presse hier à Gaza, le chef de l'Autorité palestinienne a déclaré avoir fait valoir à ceux-ci l'inutilité de leurs attaques et attendre de leur part un geste dans les quarante-huit heures. Un espoir que Sami Abou Zouhri, le porte-parole du mouvement, a aussitôt douché en estimant que son appel à l'arrêt des tirs «montre qu'il ne soutient pas la résistance et qu'il s'écarte du consensus palestinien». «On tirera des roquettes tant que se poursuivra l'agression contre notre peuple», a-t-il ajouté. Dans un communiqué, le Hamas a aussi lancé des menaces : «La poursuite de la détention de ses parlementaires et de ses ministres donne au Hamas le droit d'utiliser tous les moyens pour les libérer. Leur faire du mal ouvrirait les portes de l'enfer . »
L'ampleur de l'opération militaire de Tsahal étonne dans la mesure où le gouvernement d'Ehud Olmert est totalement discrédité dans l'opinion publique israélienne et ne doit sa survie qu'au peu d'empressement des partis pour de nouvelles élections législatives. En revanche, elle semble témoigner du poids grandissant dans les décisions politiques de l'armée israélienne.

Posté par Adriana Evangelizt

 
Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]





<< Accueil
"Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs." Malcom X

Archives
février 2007 / mars 2007 / avril 2007 / mai 2007 / juin 2007 / juillet 2007 / août 2007 / septembre 2007 / octobre 2007 / novembre 2007 / décembre 2007 / janvier 2008 / février 2008 / mars 2008 / avril 2008 / mai 2008 / juin 2008 / septembre 2008 / octobre 2008 / novembre 2008 / décembre 2008 / janvier 2009 / février 2009 / mars 2009 / avril 2009 / mai 2009 / juin 2009 / juillet 2009 / août 2009 / septembre 2009 / octobre 2009 / novembre 2009 / décembre 2009 / janvier 2010 / février 2010 / mars 2010 / avril 2010 / mai 2010 / juin 2010 / juillet 2010 / août 2010 / septembre 2010 / octobre 2010 / novembre 2010 / décembre 2010 / janvier 2011 / février 2011 / mars 2011 / avril 2011 / mai 2011 / juin 2011 / juillet 2011 / août 2011 / septembre 2011 / octobre 2011 / novembre 2011 / décembre 2011 / janvier 2012 / février 2012 / mars 2012 / avril 2012 / mai 2012 / juin 2012 / juillet 2012 / août 2012 / septembre 2012 / octobre 2012 / novembre 2012 / décembre 2012 / janvier 2013 / février 2013 / mars 2013 / avril 2013 / mai 2013 / juin 2013 / juillet 2013 / août 2013 / septembre 2013 / octobre 2013 / novembre 2013 / décembre 2013 / janvier 2014 / février 2014 / mars 2014 / avril 2014 / mai 2014 / juin 2014 / juillet 2014 / août 2014 / septembre 2014 / octobre 2014 / novembre 2014 / décembre 2014 / janvier 2015 / février 2015 / mars 2015 / avril 2015 / mai 2015 / juin 2015 / juillet 2015 / août 2015 / septembre 2015 / octobre 2015 / novembre 2015 / décembre 2015 / janvier 2016 / février 2016 / mars 2016 / avril 2016 / mai 2016 / juin 2016 / juillet 2016 / août 2016 / septembre 2016 / octobre 2016 / novembre 2016 / décembre 2016 / janvier 2017 / février 2017 / mars 2017 / avril 2017 / mai 2017 / juin 2017 / juillet 2017 / août 2017 / septembre 2017 / octobre 2017 / novembre 2017 / décembre 2017 /


Powered by Blogger

Abonnement
Articles [Atom]